Site de l'université de Franche-Comté
Scienvir

  

  

  


Présentation du Master ECoS
Ecosystèmes – contaminants – santé

 

 

La spécialité forme des cadres opérationnels dans les domaines de l’écologie, de l’environnement et de la santé, capables, par une démarche de recherche, de faire émerger des questions scientifiques, des concepts et des méthodes nouvelles et de résoudre des problèmes de gestion, et aux concours d’entrée des écoles doctorales.

 

Les métiers de l'environnement s'appuient sur un grand nombre de disciplines impliquant des travaux de terrain et de laboratoire : écologie et ses nombreuses branches (biologie des populations et des communautés, éco-physiologie, biologie de la conservation, éco-toxicologie, etc.), géologie (sédimentologie, hydrogéologie, géodynamique, etc.), et les sciences de la santé. Ces disciplines partagent des outils communs (statistiques, modélisation, gestion de l'information, systèmes d'information géographique et analyse d'image, méthodes d'analyse chimique, biologie moléculaire, etc.).

Le but de notre formation est de donner aux étudiants des bases solides et un approfondissement dans le champ disciplinaire qu'ils se sont choisis et les passionnent, de leur donner la maîtrise des outils nécessaires, et en plus une capacité à travailler de façon innovante et adaptative dans un contexte pluridisciplinaire. Une large place est réservée tout au long de la formation pour des stages, des écoles-terrain et des travaux pratiques, permettant la meilleure préparation aux situations professionnelles qu'ils rencontreront. Une attention particulière est apportée à ce que ces capacités et attitudes soient acquises et garanties, dans le domaine de leur spécialité, par une démarche active de recherche et de résolution de problèmes.

Les étudiants en écologie bénéficient dès le niveau licence de la possibilité d'une formation progressive passant, par exemple, par le L3 Biologie et écologie. En M1 ils acquièrent des compétences approfondies en écologie fonctionnelle ou en biologie environnementale à travers un tronc commun au premier semestre et un choix d'options au deuxième semestre. En M2, ils approfondissent leur projet et intègrent leurs connaissances et savoir-faire en s'ouvrant plus largement vers les approches systémiques écologiques et environnementales, les métiers de l'écologie, de l'environnement et de la santé.

Les étudiants en sciences de la santé rejoignent la spécialité directement en M2 et bénéficient d'une cadre de formation original et recherché mettant l'accent sur l'intégration systémique, écologique et environnementale des déterminants de la santé.

 

Les étudiants en géologie intéressés par une ouverture pluri-disciplinaire environnementale peuvent rejoindre le M2 à partir du tronc commun de première année du Master de géologie appliquée.

  

Une filière d'expérience


L'équipe pédagogique partage une expérience commune de plus d'une dizaine d'année, ancrée dans une tradition locale plus que trentenaire de pluridisciplinarité liant sciences de la nature, sciences de la santé et association entre études de terrain et travaux de laboratoire. En 2000 fut créé le M2 Environnement, santé, société ayant pour but de préparer nos étudiants à travailler, à partir de leur discipline d'origine (écologie, physiologie, sciences de la santé, géologie), à l'étude de la complexité des systèmes écologiques et anthropisés, et pour certains d'entre eux à l'impact de cette complexité sur la santé. La création du laboratoire Chrono-environnement en 2008, rassemblant plus de 170 chercheurs et techniciens dans le domaine de l'écologie des milieux naturels et modifiés par l'homme et de l'écologie de la santé, s'est accompagnée d'une évolution de la formation en spécialité VTESS (Vie, terre, environnement, santé, société). En 2012, cette spécialité devient ECoS (Ecosystèmes, contaminants, santé) et peut s'appuyer sur un laboratoire de recherche associé au CNRS comptant plus de 200 personnes et de ses partenaires. Chaque année 30 à 40 étudiants d'écologie se forment en M1 dans les parcours de leur choix et les unités optionnelles qui leur garantissent la plus grande adaptation à leur projet professionnel.